Iconea Photo : dveloppement, tirage photo et autres produits photo

Galeries Pro
  • Dveloppement et tirages photos
  • crer des produits photos
  • Partager ses photos
  • Blog iconea photo

Focus : L’empire Kodak destitué par le numérique

Marque emblématique du monde de la photographie, Kodak s’est vue ravir son titre dans l’ère du numérique.

Voici un focus sur l’une des plus grandes marques du XXème siècle.

Eastman_dry_plate_company

La marque Kodak s’appelle à son origine l’Eastman Dry Plate Company, du nom de son créateur George Eastman. La marque, déposée en 1981 s’est faite connaître en 1985 grâce à une véritable innovation : la première pellicule transparente souple.

À l’époque, cette pellicule est vendue avec un appareil photo : « the Detective« . Vous deviez alors envoyer le tout une fois vos photos prises à la société Rochester puis vous receviez votre tirage photo accompagné d’un nouveau boîtier à la pellicule neuve.

En 1988, George Eastman, précurseur du marketing modifie le nom de sa société pour qu’elle puisse être appelée dans toutes les langues : Kodak est né.

De nombreux autres modèles d’appareils photos ont été proposés par la marque : le Brownie, le Kodachrome ou encore le Retinette, tous remportèrent un franc succès auprès du grand public.

La marque Kodak connut la gloire jusqu’en 1927. Ayant le vent en poupe, la société se diversifie et se dirige vers le cinéma. Kodak s’attaque alors au numéro mondiale dans le domaine : Pathé, fournisseur de 80% des bandes de film à l’époque.

Après une guerre commerciale des plus acharnées, Eastman et Pathé finissent par trouver un accord duquel naîtra la société Kodak-Pathé. En 1950, l’ingénieur américain Edwin Land vient présenter un nouveau concept photographique : la photo instantanée. Manque de flair pour Eastman qui ne donne pas suite au projet.

Edwin Land décide de monter sa propre marque : Polaroid. Voyant la popularité grandissante du produit, Kodak créé son propre appareil photo instantané, le Polavision. Kodak sera condamnée à verser 3 milliards de dollars pour contrefaçon à Polaroid en 1986.

polaroid_sx_70

Kodak se met alors à racheter de nombreuses entreprises en devenir dans des domaines aussi variés que la chimie, la pharmacie ou l’imprimerie.

À cette époque, la concurrence devient sérieuse sur le tirage photographique avec l’arrivée de Fujifilm, proposant des produits équivalents à des prix plus compétitifs aussi.

La marque japonaise invente alors l’appareil photo jetable, autre révolution photographique qui affaiblira Kodak.

En 1992, George Fisher alors PDG de Motorola est débauché par Kodak.

fujifilm_jetable

De ce nouveau souffle naît le premier appareil photo numérique hybride Kodak à cartouche baptisé Advantix. L’objectif est de proposer un produit innovant mais composé de consommables permettant de faire vivre la société. C’est un véritable flop pour la marque américaine.

Dans les années 2000, de nombreuses marques s’installent telles que Canon, Nikon et Sony créant une véritable explosion technologique de l’appareil photo numérique.

Le tirage photo qui est le fond de commerce de Kodak tend à disparaître. Après être sortie du régime des faillites en 2012, l’empire est finalement démantelé et la licence photo cédée à une entreprise chinoise.

Le socle de la société se dirige alors vers le service pour les entreprises avec de l’impression sur papier.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *