Iconea Photo : dveloppement, tirage photo et autres produits photo

Galeries Pro
  • Dveloppement et tirages photos
  • crer des produits photos
  • Partager ses photos
  • Blog iconea photo

Deauville c’est aussi le Festival Planche(s) Contact

 deauville-planches-contact-2

Deauville et l’images

La ville de Deauville a toujours entretenue un certain goût pour l’image. De la mise en avant des chef-d’oeuvres du 7 ème art par le festival du cinéma Américain au festival « planche(s) contact » qui met à l’honneur depuis 2010 la photographie du 20 octobre au 27 novembre 2016.
Deauville a toujours offert aux nombreuses personnes venant d’ici et d’ailleurs des histoires, des souvenirs, des émotions remplies de couleurs, de contrastes, des paysages étonnants et toujours poétiques photographiés par de nombreux amateurs et experts de la photo.

Deauville se laisse prendre aux jeux de la photo, de la prise de vue, du clic, du flash crépitant dans une normandie de plus en plus attirante auprès des touristes se partageant un morceau de plage ou un plateau de fruits de mer .

Deauville et le festival

Année après année, le festival suscite et associe les regards de photographes reconnus, de photographes émergents et d’étudiants venus de différents horizons.

Le festival Planche(s) Contact de Deauville est aussi imprévisible que généreux puisqu’il offre la carte blanche à 7 photographes partageant tous un projet singulier conçu par Martine Martine Tina-Dassault, associant architectes et photographes.

La carte blanche, ou devront nous plutôt dire la page blanche est synonyme de créativité, ce vaste horizon qui permet à ces photographes invités pour l’événement de mettre en lumière les photographies d’une nouvelle génération prometteuse. L’été n’est pas la seule saison pour être inspirée par le sable fin des côtes normandes, puisque pour la première fois une exposition de photographies a été organisé pour mettre en avant Peter Knapp. Les grandes chaleurs et les parasols laissent place au changement d’heure, et Deauville en a profité pour ne pas dormir une heure en plus mais au contraire pour « vivre » au rythme des flashs et des photos qui ont mis en lumière le concours-photo de la 25e heure, en référence tout simplement au passage à l’heure d’hiver.

deauville-planches-contact

Le festival « planche(s) contact » a aussi permis grâce à la supervision du photographe Bettina Rheims, de départagé les participants, en mettant en valeur, pour le 1er prix, une photographie de Ernest-Auguste Tischenko, photographe amateur de 14 ans ! Le jeune homme devance ainsi Sophie Libermann et Daniel Lengaigne, qui ont tout deux gagné le 2e et le 3e prix du concours.
Il faudra bien plus qu’une heure à l’heureux gagnant pour faire Paris-Shangaï.

N’oublions pas le « Off » de Planche(s) Contact qui accueille une quinzaine d’expositions photographiques produites par des photographes vivant une partie de l’année à Deauville, ou par des collectifs et associations de passionnés de photographie. Deauville et ses composantes restent la thématique centrale de ce volet porté par des photographes qui connaissent parfaitement la ville et sa charmante atmosphère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *