Iconea Photo : dveloppement, tirage photo et autres produits photo

Galeries Pro
  • Dveloppement et tirages photos
  • crer des produits photos
  • Partager ses photos
  • Blog iconea photo

Comment photographier la lune?

les-plus-belles-photos-de-la-super-lune

La lune, que dire de cette planète que tout le monde connait ? les noctambules la côtoient, les astronautes essayent de la reconquérir, les peintres la dessinent, les astrophysiciens l’étudient à une époque où le rêve du premier pas sur la lune n’existe plus, puisque Armstrong a relevé cet exploit.

De la lune à la photo

Si les smartphones étaient présent, Armstrong aurait-il pris un selfie sur la lune ? aurait-il pu réellement prouver grâce à une photo de meilleure qualité que cette expédition n’était pas truquée comme le dénonce certaines personnes ?

Même si aujourd’hui photoshop permet d’arranger la réalité, d’améliorer une photo, des photographes s’efforcent de chercher les meilleures astuces pour photographier la lune.Nous allons vous en dévoiler quelques une.

De la photo à la lune

De la Bretagne à l’Acropole d’Athènes, la « super lune » a offert un magnifique spectacle inédit depuis près de 70 ans le lundi 14 novembre , une chose est sûre les photographes connaissaient les astuces pour prendre en photo la lune. Rassurez-vous, avec un simple appareil photo muni d’un télé objectif correct, il est possible d’obtenir des clichés de la lune d’une bonne qualité
Le secret se trouve donc dans l’optique, idéalement il faut avoir une longue focale : 100mm, 200mm, 300mm, voire 500mm, plus votre focale sera longue, plus vous pourrez voir la lune de près, et en faire un portrait serré.

Pour éviter le « flou de bougé » qui est dû à un mouvement axial (des petits mouvements dans un même plan autour d’un axe). Il faut bien-sur penser au trépied mais aussi respecter une règle « commune » en photographie, il faut que le nombre x du diviseur de la fraction qui représente le temps d’exposition (1/x seconde) soit au moins égal à la longueur focale.
Ex : 35mm = 1/35s ; 50mm = 1/50s ; 150mm = 1/150s ; 400mm = 1/400s ; 600mm = 1/600s ; etc ….

De la technique à l’art

Si votre photo est trop sombre, la lune va se retrouver toute grise, sur un fond noir. Votre photo sera donc terne et moins intéressante.
Si la lune est sur-exposée, elle deviendra toute blanche et sans relief. Veillez à ce que les cratères et les tâches de la lune soient visibles. Il faut conserver de « la matière » pour que votre photo ait du corps, du relief, de la profondeur.

Pour prendre en photo la lune, on peut utiliser une sensibilité faible (100 ou 200 ISO), une ouverture faible également (par exemple f/5,6) et se placer pour commencer en mode priorité ouverture. Il faut ensuite choisir d’utiliser la mesure spot, qui réglera l’exposition par rapport à la luminosité du point central

Le mieux est d’avoir une télécommande ou un retardateur, sinon il suffit de régler votre appareil sur retardateur. Par exemple à 5 ou 10 secondes. De cette manière, votre appareil aura quelques secondes pour se stabiliser entre le moment où vous appuierez sur le bouton et le déclenchement de la prise de vue.

Pour commencer, il faut prendre une série de clichés de la lune avec la même exposition ( prendre une rafale d’une dizaine d’images en mode manuel ).

Le logiciel post-traitement est plus que jamais d’actualité puisqu’il permet de retoucher les contrastes et surtout la netteté.

Des réglages pour une belle photo

Une fois recadrées et traitées de la même manière, les photos sont assez ressemblantes. Mais leurs petites différences vont permettre d’obtenir une image bien meilleure. Exportez ces images avec une résolution supérieure (pas plus de deux fois plus), après les avoir recadrées et avoir ajusté la netteté.

Alignez finement les images entre elles. Même en ayant mis votre appareil sur un pied, il y a de grandes chances pour que les images ne soient pas alignées au pixel près. Pour réaliser l’alignement, il y a deux solutions : manuellement ou de manière automatique. Les logiciels Hugin et Autopano pro permettent de réaliser des panoramas en recombinant plusieurs images. Il est possible de les utiliser de manière détournée pour aligner des images.
Vous pourrez accentuer les contrastes, ajouter un peu de clarté (autour de 10 ou 20 dans Lightroom), et surtout renforcer la netteté de la lune.

Si vous êtes en ville et que la pollution lumineuse rend le ciel tout jaunâtre voire orangé, vous pourrez également modifier balance des blancs afin de refroidir la température de couleurs et tendre davantage vers un bleu nuit.

Il faudra maintenant attendre décembre 2017 pour pouvoir photographier la prochaine super-lune, pour le moment entrainez vous à prendre en photo la lune !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *