Iconea Photo : dveloppement, tirage photo et autres produits photo

Galeries Pro
  • Dveloppement et tirages photos
  • crer des produits photos
  • Partager ses photos
  • Blog iconea photo

Conseil photos pour les photos de fleurs

dahlia
L’été est bien installé depuis maintenant quelques mois, le début des vacances arrive à grands pas pour certains. C’est l’occasion de sortir votre appareil et de rendre hommage à mère nature pour la beauté qui nous entoure. Voici donc quelques conseils pour prendre ne photos des fleurs.

1. Le choix de l’équipement
La seule chose que vous avez idéalement besoin pour les portraits de fleurs est d’un ou deux corps SLR (capteur de récolte ou full-frame), une lentille macro de 90 mm et un trépied.
Soyez conscient que les fabricants abusent du terme «macro» à des fins de marketing. Une véritable lentille macro offre généralement un grossissement 1: 1. C’est-à-dire que, à sa distance de focalisation la plus proche, l’objectif produira une image de taille réelle sur le film ou le capteur d’imagerie.

flower-photography-dahlia
2. Pas besoin de dépenser beaucoup
Il existe des moyens moins coûteux de prendre des gros plans de fleurs que d’acheter des lentilles macro dédiées. Les filtres de proximité, les tubes d’extension et les lentilles inversées sont toutes des options. La plupart des appareils photo compacts et des Smartphones permettent également des prises de vue rapprochées. Le seul inconvénient est que c’est presque toujours dans un grand angle, ce qui fausse le sujet et ne donne pas beaucoup de contrôle sur le fond. Pourtant, vous pouvez prendre des photos de fleurs avec n’importe quelle caméra. L’équipement spécialisé élargira votre palette créative, mais ce n’est pas indispensable pour de bonnes photos.

3.Le trépied
Le conseil que je donnerais sur l’équipement serait d’ investir dans un trépied si vous pouvez vous le permettre. Ce n’est pas obligatoire par aucun moyen, mais porter un trépied est un peu comme porter deux ou trois autres lentilles. Il vous donne plus de choix artistiques et améliore la qualité technique de vos photos.

flower-photography-2
4.Le choix du sujet
Le choix du sujet est un aspect important de la photographie de fleurs que de nombreux photographes décontractés négligent. Un photographe professionnel ne se promènera jamais juste devant un parterre de fleurs et commencera à s’enfuir.

Au lieu de cela, il existe un processus minutieux de recherche d’un bon spécimen à photographier, ce qui signifie que la fleur n’est pas gravement endommagée ou dégradée. Des dommages mineurs à une fleur peuvent être réparés dans Photoshop, mais cela aide à examiner attentivement votre sujet avant de configurer une image. Certaines espèces ne restent pas de leur mieux pour longtemps et vous présenteront plus de difficultés que d’autres à cet égard.

5.Faire un focus
Les règles sont faites pour être cassées, mais généralement, lors de la photographie d’une fleur, mettez l’accent sur l’étamine. C’est un peu comme la règle de se concentrer sur les yeux dans un portrait humain ou animal. Cela fonctionne bien la plupart du temps mais n’est pas obligatoire.

6.L’arrière Plan
Je ne peux pas souligner suffisamment l’importance de l’arrière-plan pour un portrait de fleurs réussie. Il a le pouvoir de créer ou de casser votre photo. Vous devez toujours le regarder et le contrôler lors de la composition d’une photo de fleur.

Les Nanas d’Paname par Chloé Bonnard

chloebonnard2
© Chloé Bonnard

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir la fondatrice du collectif les Nanas d’Paname. Cela fait maintenant 10 ans qu’elle a décidé de faire de sa passion son métier
Suisse d’origine c’est en partie grâce à son père, lui aussi photographe, qu’elle se met a aimer la photographie.
Après avoir été reporter pour l’UNICEF, elle prit ses quartiers à Paris, où elle se spécialisa dans la photo de mode et collabora avec des marques de vêtements et de produits de beauté.
Elle créa avec Aurélie Martin, le collectif Nanas d’Paname. Ses modèles, Charlotte Le Bon, Natoo et Marion Seclin (alias ElleMady) entre autres, posent pour elle, en studio devant des fonds colorés et très recherchés ou en plein air.

chloebonnard
Pour en savoir plus sur le travail photographique de Chloé Bonnard :
Son site
Son Instagram 

Votre Avis sur le travail photographique de Chloé Bonnard:
Vous connaissez le travail de la photographe Chloé Bonnard? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.Chloé Bonnard

Bastia en Noir et Blanc avec Bernard Cantié

bernardcotie
© Bernard Cantié

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir un homme qui va vous faire (re)découvrir Bastia,en Corse.
Né en Tunisie, sa famille est installée sur l’île depuis plus de cinq siècles. Bernard Cantié nous entraîne dans une virée au sein de Bastia. Il a publié livre Bastiaraiso qui présente des monochromes de la ville de Bastia. Ce sont des ambiances, des sensibilités que le photographe retranscrit à travers ses photos.

13_BernardCantie_Bastiaraiso

Pour en savoir plus sur le travail photographique de Bernard Cantié :
Son site
Son facebook

Votre Avis sur le travail photographique de Bernard Cantié:
Vous connaissez le travail du photographe Bernard Cantié? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.Bernard Cantié

A la découverte de la vie politique avec Andrew Harnik

andrewharnik

© Andrew Harnik

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir un homme qui suit le quotidien politique de Washington

Basé à Washington, le photoreporter pointe depuis plusieurs années son objectif sur les politiques américains qui travaillent dans la capitale.Après des études portées sur la photographie artistique, Andrew Harnik se rend compte que ce qui l’intéresse le plus sont « les gens et les moments ». C’est ainsi qu’il se tourne vers le photojournalisme avec une idée en tête : faire aussi bien que les photographes du Washington Post, le journal avec lequel il a grandi.

andrewharnik2

Pour en savoir plus sur le travail photographique de Andrew Harnik :
Son site 
Son Instagram

Votre Avis sur le travail photographique de Andrew Harnik:
Vous connaissez le travail du photographe Andrew Harnik? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.Andrew Harnik

Expo Photo : « Schéma » par Alexander Gronsky

mcith_426x304_Invitation_BASE_Gronsky_V8 mcith_426x304_Invitation_BASE_Gronsky_V8
Cette semaine nous vous proposons de venir découvrir l’Exposition « Schema ».

Au programme de cette expo :

Jusqu’au 29 juillet 2017, la galerie parisienne Polka expose les photographies d’Alexander Gronsky, artiste basé en Russie.Composé de diptyques, de triptyques et de polyptyques tirés sur une décennie entre 2005 et 2015, dans différents pays à travers le monde, y compris la Russie, le Japon et l’Azerbaïdjan, la série « Schema » représente des séquences de paysages teintés d’un instantané et d’une esthétique cinématographique.

« Schema » est un rebus, un algorithme étrange, un ADN non identifié, entre rapport, document et fiction. Des bâtiments effrayants ont été photographiés à mesure qu’ils vieillissent, des années après des années, des passages piétons presque identiques, des portraits de supermarchés reflétés dans le miroir … Sans retouche de post-production, Gronsky revisite ses outils de caméra. Flash, vitesse d’obturation, exposition, optique. Il prend un regard critique et ludique sur l’acte photographique, en insistant sur le mimétisme, la sérialité, la symétrie et la dissymétrie par des effets miroirs, des variations de cadres et d’angles.

Infos pratiques :
Lieu : Galerie Plka
Adresse : 12, rue Saint-Gilles
75003 Paris, France
Tarifs : Entrée libre
Dates : Jusqu’au 29 juillet 2017
Horaires : Du mardi au samedi de 11h à 19h00

 

 
Votre avis sur cette exposition photographique :
Vous avez déjà assisté à cette expo photo ou vu une de ses oeuvres ? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.

John Severson, le passionné de Surf

johnseverson
© John Severson

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir un homme et surtout artiste passionné de surf qui s’est éteint à l’âge de 83 ans le 28 mai dernier.

Né en 1933 à Pasadena, célébré par les passionnés de surf, était considéré par tous comme un pionnier de la culture surf et notamment du surf art. À 12 ans, la famille du petit John déménage à San Clemente, petite ville située sur la côte californienne, au sud de Los Angeles. Là-bas, il tombe amoureux de l’océan et, très rapidement, d’un sport qui permet de ne faire qu’un avec lui. Il fut envoyé à Hawai averc l’armée Americaine, où il continua de surfer. John Severson lance son magazine Surfer en 1962 et le succès est immédiatement au rendez-vous ; les lecteurs font même la queue devant le petit magasin dédié au surf qui a accepté de vendre le premier numéro.

johnseverson2

Pour en savoir plus sur le travail photographique de John Severson :
Son site 
Votre Avis sur le travail photographique de John Severson:
Vous connaissez le travail du photographe John Severson? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.John Severson