Iconea Photo : dveloppement, tirage photo et autres produits photo

Galeries Pro
  • Dveloppement et tirages photos
  • crer des produits photos
  • Partager ses photos
  • Blog iconea photo

Raymond Depardon retrace sa carrière dans une expo à la Fondation Henri Cartier-Bresson

GERMANY. Saxe. On the road to Leipzig.

GERMANY. Saxe. On the road to Leipzig.

Cette semaine nous vous proposons de venir découvrir l’exposition qui met à l’honneur le travail de Raymond Depardon
À la Fondation Henri Cartier-Bresson, Raymond Depardon expose, jusqu’au 17 décembre, des photos et des textes qui retracent sa carrière, qui la traversent, comme une recherche du temps perdu et un retour aux origines.
L’exposition se déroule de la manière suivante: on traverse la pièce, son œuvre, on découvre sa vie, ses voyages, des épisodes se découpent, ils défilent devant nos yeux. À la croisée entre intime et photojournalisme, Raymond Depardon nous offre en plus d’images des fragments de pensée extraits de ses livres ou d’interviews.Cette exposition est divisée en différentes parties :

  • Au premier étage de la Fondation, il y a « La Terre natale » où il partage des photos de sa ferme du Garet, de la chambre de ses parents, des scènes intimes du monde paysan, au sein duquel il a grandi, mais aussi son envie de partir et de revenir
  • Le deuxième étage est plus sombre. Il y a d’abord « La Douleur » avec ses photos de pays en guerre comme le Liban, le Viêt Nam, ou le Tchad.
  • Et pour finir, il y a « L’Enfermement », avec son reportage dans les hôpitaux psychiatriques en Italie du Nord (à Turin et Venise) et en France. On peut aussi voir une image d’un homme qui court, dans une prison dans l’Aube. Il témoigne ici des expérimentations libérales qui ont eu lieu dans les années 1980.

Infos pratiques :
Lieu : Fondation Henri Cartier-Bresson
Adresse : 2, impasse Lebouis 75014 Paris 14
Tarifs : 4 euros (tarif réduit) / 8 euros (tarif plein)
Dates : du 13 septembre au 17 décembre 2017
Horaires : Du mardi au dimanche de 13h00 à 18h30, le samedi de 11h00 à 18h45
Nocturne le mercredi jusqu’à 20h30

Votre avis sur cette exposition photographique :
Vous avez déjà assisté à cette expo photo ou vu une de ses oeuvres ? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.

La beauté des paysages polonais enneigés

kacperkowalski_sideeffects_seasonswinter18

© Kacper Kowalski
Né en 1977, Kacper Kowalski est diplômé de l’Université technique de Gdańsk, où il a étudié l’architecture. Après avoir travaillé en architecture pendant quatre ans, il se consacre entièrement au vol et à la photographie. A la fois pilote et photographe, il prend des photos aériennes d’environnements naturels et urbains de sa Pologne natale.
Il a reçu de nombreux prix, notamment le prix World Press Photo (2009, 2014, 2015), le prix international POYi de Picture of the Year (2012, 2014, 2015, 2016) et bien d’autres.
Il est représenté par l’agence Panos Pictures pour les éditoriaux. Son premier livre de photographies, Side Effects, a été publié début 2014. Le deuxième album photo a été publié en septembre 2017. OVER est un pas au-delà de la photographie documentaire, à l’occasion du 20e anniversaire de l’aventure en vol.
Des photographies de ses projets sont montrées partout dans le monde. Il vit et travaille à Gdynia, en Pologne.
C’est d’ailleurs des clichés de son pays natale qu’il nous fait découvrir à travers son exposition.

À bord de son autogire sécurisé ou bien flottant dans les airs sur son parapente, Kacper Kowalski surplombe les étendues enneigées de la campagne polonaise. Armé de son appareil photo, il capture des prises de vues aériennes étonnantes, d’autant plus invraisemblables lorsqu’on en voit le rendu final. Immortalisée d’aussi haut, la nature a un tout autre visage, prenant davantage des airs de formes géométriques et autres gribouillis texturés. Pour peu qu’on observe ses photos en miniature, il devient difficile de reconnaître les paysages immaculés de l’Est européen.

se_seasons_autumn11

Pour en savoir plus sur le travail photographique de Kacper Kowalski :
Son Site

Votre Avis sur le travail photographique de Kacper Kowalski:
Vous connaissez le travail du photographe Kacper Kowalski? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.

Ramzy Masri contre la morosité

images
© Ramzy Masri

Les jours deviennent plus court, la morosité sinstalle ? On a le remède ! Le photographe et designer américain Ramzy Masri a la solution pour égayer et colorer vos journées. Muni d’une tablette graphique, il redonne vie au monde en habillant les immeubles de fantaisie et en peignant des paysages aux couleurs de l’arc-en-ciel. Son but ? Susciter de l’optimisme à travers le monde et l’imaginer comme une grande marche des fiertés.Il a commencé par New York avant de conquérir la statue de la Liberté, la tour de Pise, en passant par le Golden Gate.

téléchargement (2)
Pour en savoir plus sur le travail photographique de Ramzy Masri :
Son Site
Son instagram

 
Votre Avis sur le travail photographique de Ramzy Masri:
Vous connaissez le travail du photographe Ramzy Masri? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.

A la découverte de la péninsule du mont Athos

cheese_athos_18
© Manol Valtchanov
Le photographe Manol Valtchanov est parti au nord de la Grèce, sur la péninsule du mont Athos habité par des moines orthodoxes depuis plus de 1 000 ans.Afin d’avoir quelque clichés de ces moines et de leur vie là-bas, il a du les aider dans leurs tâches quotidienne.Il a connu cet île grâce à son oncle qui est lui venu se ressourcer.
Qui est donc Manol Valtchanov : Photographe français né en Bulgarie, il a grandi à Paris où il étudie l’architecture avant de se lancer dans la photographie.
Sa passion pour les images est née durant son adolescence, au début de son art. À cette époque, il utilise la photographie comme un outil simple pour ses projets scolaires, mais son appareil photo prend rapidement le relais.
Ses images montrent souvent un goût prononcé pour le documentaire et le portrait. La spontanéité, est au centre de ses images et se développe sous toutes ses formes, l’appareil doit être le témoin d’une aventure, vécue plutôt que figée. Dès lors, la photographie devient un style de vie, une attitude adoptée dans la vie de tous les jours et qui rend hommage aux moments.

cheese_athos_14-1

Pour en savoir plus sur le travail photographique de Manol Valtchanov :
Son Site
Son instagram

Votre Avis sur le travail photographique de Manol Valtchanov:
Vous connaissez le travail du photographe Manol Valtchanov? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.

Exposition contre la morosité

loft-du-34-vitamine-01-1600x0
Cette semaine nous vous proposons de venir découvrir l’esposition cocktail de vitamines

Besoin d’un remède contre l’automne et l’hiver? Allez donc à cette exposition !
Venez voir le rendez-vous de graffeurs hyperactifs qui remettent un peu de couleur dans le ciel gris de Paris.
Découvrez le travail de Shane, graffeur, tatoueur, pointilliste, que Nike, Mont Blanc, Puma et même Coca-Cola s’arrachent… Célèbre pour ses fresques sur les murs du Mexique et de Hambourg, il n’a qu’une idée en tête : toujours plus haut, toujours plus grand ! Son prochain projet ? Peindre des façades de dix étages ! Les murs sont le premier amour de ces jeunes graphistes, initialement attirés par l’interdit, peignant encapuchonnés sous la lune, qui n’ont réalisé que progressivement toutes les potentialités de leur art. C’est le cas d’ALBER, graffeur du Nord, qui fixe aujourd’hui ses énormes visages aux regards bleus et aux paupières tombantes dans les ruelles de France. Astro quant à lui déforme les murs, provoque l’illusion et l’étonnement par sa signature picturale unique. Vous pourrez aussi découvrir le travail bouillonnant de DXTR dont les personnages « pop surréalistes » s’étendent en milliers de pixels, répondant joyeusement aux étranges cartoons de Stom500. C’est un plaisir de rencontrer en galerie une forme d’art souvent méconnue, porteuse pourtant d’une vigueur qui requinque comme un grog de grand-mère!

loft-du-34-vitamine-13-1600x0
Infos pratiques :
Lieu : LOFT DU 34
Adresse : 34 rue du dragon, 75006 – M° Saint Germain des Près (4 )
Tarifs : Entrée libre
Dates : Du 18 octobre au 5 novembre 2017
Horaires : Ouvert du jeu. au lun. de 14h à 19h. Fermé le mar. et mer.

 
Votre avis sur cette exposition photographique :
Vous avez déjà assisté à cette expo photo ou vu une de ses oeuvres ? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.

La singing photographe Arlene Gottfried

téléchargement (1)
© Arlene Gottfried

Arlene Gottfried est une prodigieuse photographe new-yorkaise qui a su capter le charme et l’insouciance de l’Amérique des années 1970, Arlene Gottfried, est décédée le 8 août 2017 des suites d’un cancer.Ses photographies évoquent un New York insouciant et libre, quelques années avant l’épidémie du sida : elle vogue de carnavals en festivals, événements durant lesquels les gens se déchaînent au rythme endiablé des sons disco de l’époque

 

téléchargement
Pour en savoir plus sur le travail photographique de Arlene Gottfried :
Son Site 

Votre Avis sur le travail photographique de Arlene Gottfried:
Vous connaissez le travail du photographe Arlene Gottfried? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.Arlene Gottfried

Laurent Baheux nous fait découvrir la banquise

3489-polar-bear-tendresse-eternelle-sur-neige-en-sursis-baffin-island-canada-2016
© Laurent Baheux

Laurent Baheux est une photographe français.Après nous avoir fait rencontrer la faune indomptable du continent africain dans son ouvrage Album de famille de l’Afrique sauvage paru en 2015, le photographe originaire de Poitiers revient avec un nouveau projet pour le moins glacial. Cette fois-ci, direction la banquise de l’hémisphère Nord et son environnement aussi déroutant que bluffant. Il pointe du doigt les dangers du réchauffement climatique

4405-polar-fox-svalbard-2014
Pour en savoir plus sur le travail photographique de Laurent Baheux :
Son Site 
Son facebook 
Votre Avis sur le travail photographique de Laurent Baheux:
Vous connaissez le travail du photographe Laurent Baheux? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.

Le livre The Island of the Colorblind de Sanne De Wilde

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir le livre The Island of the Colorblind de Sanne De Wilde, édité chez Hannibal.

1. A Pingelapese child is playing with fire. On the island they burn all the trash. At the same time, holding and moving around a burning branch is good to keep the mosquitos away. An achromatopic picture-painting, filled in with watercolorpaint by someone with achromatopic vision. The Island of the Colorblind.In the late eighteenth century a catastrophic typhoon swept over Pingelap, a tiny atoll in the Pacific Ocean. One of the survivors, the king, carried the rare achromatopsia-gen that causes complete colorblindness. The king went on to have many children and as time passed by, the hereditary condition affected the isolated community and most islanders started seeing the world in black and white.Achromatopsia is characterized by extreme light sensitivity, poor vision, and complete inability to distinguish colors. Portraying the islanders that by their fellow Micronesians are described as ‘blind’ resulted in a conceptual selection of images that mask their eyes, their face, or their ‘vision’ and at the same time invite the viewer to enter a dreamful world of colorful possibilities.

2. Jaynard (achromatope) climbs a tree in the garden, to pick fruits and play. I took the picture while he was climbing back down. The sun comes peeking through the branches; bright light makes him keep his eyes closed. Sadly local people are often not growing their own food. But the trees around them naturally grow coconuts, breadfruit, bananas and leaves used to chew the betelnuts. The Island of the Colorblind.In the late eighteenth century a catastrophic typhoon swept over Pingelap, a tiny atoll in the Pacific Ocean. One of the survivors, the king, carried the rare achromatopsia-gen that causes complete colorblindness. The king went on to have many children and as time passed by, the hereditary condition affected the isolated community and most islanders started seeing the world in black and white.Achromatopsia is characterized by extreme light sensitivity, poor vision, and complete inability to distinguish colors. Portraying the islanders that by their fellow Micronesians are described as ‘blind’ resulted in a conceptual selection of images that mask their eyes, their face, or their ‘vision’ and at the same time invite the viewer to enter a dreamful world of colorful possibilities.

 

La photographe belge Sanne De Wilde est partie à la rencontre d’une île dont une partie des habitants partage une caractéristique peu commune : ils sont incapables de voir les couleurs. En effet, les habitant ont du mal supporter la lumière et ont une faible acuité visuelle, et ne voient le monde qu’en différentes teintes de gris, plus ou moins claires.Pourtant, au beau milieu de l’océan Pacifique, le compteur s’affole : l’île micronésienne de Pingelap concentre un pourcentage étonnamment élevé d’individus souffrant de cette anomalie, elle aussi génétique : 10 % de la population de l’île (environ 250 habitants) voit le monde en noir et blanc.

Vous pourrez y découvrir plusieurs clichés tantôt en noir et blanc, les photographies retranscrivent la vision des habitant, tandis que d’autres sont des photographies infrarouges, colorées de rose, comme si cela venait de l’imagination de ceux qui ne peuvent que rêver le monde en couleurs.
Pour compléter cette étude artistique, la photographe a demandé aux habitant de peindre en couleurs ses images en noir et blanc.
Votre Avis sur le livre The Island of the Colorblind de Sanne De Wilde :
Vous avez déjà acheté ce livre? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.

Juan Juarez & son Huawei P10

_DSC1782+copia (1)
© Juan Jerez

Juan Jerez est une photographe Originaire d’Andalousie, il a vécu en Espagne et en Italie, pour finir par s’installer en France.
Globe-trotteur dans l’âme, son travail navigue entre reportage et photographie urbaine. Vivant aujourd’hui de la photo, ses images lui ont permis d’aller aux quatre coins du monde, de l’Indonésie à la Finlande en passant par le Moyen-Orient. S’il travaille avec plusieurs boîtiers – reflex, hybrides et argentiques –, il est toujours armé de son téléphone pour être certain de ne rien louper.Adepte du Huawei P10 qu’il chérit pour la qualité de ses noirs et blancs

_DSC1782+copia

 

Pour en savoir plus sur le travail photographique de Juan Jerez :
Son Site 
Son instagram
Son Facebook 
Votre Avis sur le travail photographique de Juan Jerez:
Vous connaissez le travail du photographe Juan Jerez? Partagez dès maintenant votre avis avec les internautes en laissant un commentaire ci-dessous.

Le Plus Grand Concours Photo du Monde

1e9f664a10638bd2ba141cc6f0569e5ffe6eae9e
Venez participer au Plus Grand Concours Photo du Monde 2017

Il est de retour pour sa 37e édition ! Le Plus Grand Concours Photo du Monde disponible dans 70 pays du monde. Pas de sujet imposé, la qualtié et la créativité sont les seuls critères.

 
Les récompenses :
Prix FUJIFILM
Un appareil photo de la marque Fujifilm.
Prix NIKON
Un appareil photo de la marque Nikon.
Prix PNY
À venir
Prix PHOTO
À venir

Pour participer, voici quelques prérogatives :

  • Le nombre de photographies soumises au présent concours pour chaque participant (même nom, même adresse email ou postale) est limité au maximum 12.
  • Les photographies ne doivent pas dépasser 3MB.
  • Les photographies doivent être au format JPEG.

Voici le reglement

Infos pratiques :
Ce concours se déroule jusqu’au 31 octobre 2017
N’hésitez plus et venez participer à ce concours photographique !